Accueil

GEOGRAPHIE - SAINTE LUCIE

Cartes Sainte Lucie

 Terre volcanique, l'île (615 km2) est située à une trentaine de kilomètres au sud de la Martinique, à laquelle elle ressemble par son relief mouvementé : du nord au sud, un alignement de crêtes (qui culmine à 950 m au mont Gimie) se ramifie en des éperons rocheux qui descendent vers la mer. Les côtes sont extrêmement échancrées. Deux pitons (743 m et 798 m), en forme de pains de sucre, se dressent au sud de Soufrière, sur la côte ouest. Une anse profonde abrite le port de Castries. Au nord de Castries, l'île Pigeon, rattachée au rivage par une digue, est devenue un parc naturel en 1979. Au sud de Castries, la baie Marigot est l'une des plus belles des Antilles. 

Le climat, tropical humide, varie avec l'altitude. La forêt et les vastes plantations de bananiers et de cocotiers recouvrent cette «petite île de rêve».

Population

Estimée à 100.000 habitants (Saint-Luciens), la population se concentre surtout dans la capitale, Castries (45.770 h.), et dans les petites villes du littoral. En majorité noirs et catholiques, les Saint-Luciens parlent un créole français (kweyol) et, partiellement, l'anglais, langue officielle. L'agriculture et le tourisme constituent les principales ressources de l'île. Castries, qui a subi quatre incendies entre 1796 et 1948, est une ville moderne. Fondée par les Français en 1746, Soufrière est un village qui fut détruit en 1780 par le volcan du même nom; on a reconstruit les maisons en bois. Non loin, les Diamond Mineral Baths étaient des bains déjà célèbres sous Louis XVI.